questions-réponses (FAQ)

Votre école fait-elle partie d’un mouvement particulier ?

Notre école est totalement indépendante. Elle est non-confessionnelle et apolitique. Ses principes sont inspirés des théories des apprentissages autonomes, des intelligences multiples et de l’éducation bienveillante, mais d’autres pourraient être mentionnées. Elle parviendra peut-être à être une école du 3ème type. Elle n’est rattachée à aucun courant, ne prône aucune pédagogie particulière. Elle s’affranchit ainsi de tout dogmatisme et est ouverte aux innovations à partir du moment où elles sont susceptibles de favoriser l’épanouissement de l’enfant et de l’adolescent

Quand est-ce que l’école ouvrira ?

Nous ouvrirons lors de la rentrée 2016. Si vous êtes intéressé par le projet, vous pouvez déjà prendre contact avec nous et/ou venir aux ateliers.

Quel est l’âge des élèves accueillis ?

Nous accueillons les élèves de 3 à 18 ans, c’est à dire que l’école couvre tout le système primaire et tout le système secondaire (collège et lycée jusqu’au baccalauréat) Les places pour les enfants de 2 à 4 ans sont limitées. Concernant les 11-18 ans, des diplômes pourront être préparés, des stages (en entreprise, en associations,..) mis en place et chaque jeune pourra mettre en place ses propres projets.

Combien devrais-je payer par mois pour mon enfant ?

Comme Nectarine sera indépendante, elle ne bénéficiera d’aucune subvention. L’école devrait donc payer elle-même les différentes charges : le loyer du local, les salaires mais aussi les frais de fonctionnement (électricité, matériel,…)
Afin que le budget soit équilibré, le coût mensuel sera de l’ordre de 400 euros par mois pour 4,5 jours par semaine.

Quel sera le statut de cette école ? S’agit-il vraiment d’une école ?

Il s’agira d’une école hors contrat, c’est à dire indépendante de l’Etat. Cependant, ce sera une école déclarée à la mairie et au rectorat donc un enfant inscrit sera considéré comme scolarisé.

J’aimerais inscrire mon enfant dans votre école mais je n’en ai pas les moyens financièrement, une solution est-elle envisageable ?

Dans un premier temps, les tarifs seront les mêmes pour toutes les familles ; dès que possible, nous lancerons une campagne de parrainage afin que l’école soit accessible à des élèves dont les familles habitent à proximité de l’école mais qui n’ont pas les moyens de payer la scolarité de l’enfant.

Comment se passe la pratique de l’anglais dans votre école ?

Une encadrante anglophone sera constamment présente dans la classe et ne parlera qu’en anglais aux élèves. Des activités en anglais (chansons, jeux, histoires,..) seront proposées permettant aux francophones de se familiariser progressivement avec la langue. Inversement, les élèves anglophones bénéficieront à la fois d’une interlocutrice dans leur langue maternelle et du français, qui sera parlée par l’éducatrice-directrice.

Je souhaite inscrire mon enfant mais je n’aurai pas la possibilité de dégager du temps pour participer à l’école, puis-je tout de même l’inscrire ?

Oui. Afin de créer une continuité entre l’éducation parentale et l’école, d’offrir aux enfants une diversité de compétences, nous incitons les parents à participer en animant un atelier régulièrement ou ponctuellement, en accompagnant des sorties, en s’investissant dans la vie de l’école. Cependant, nous sommes conscients que pour pour certains parents, leur travail et leurs contraintes ne permettent pas cet engagement : nous ne souhaitons pas pour autant que cela soit un frein à l’inscription de l’enfant à l’école.

Quels sont les horaires de l’école ? Proposez-vous une garderie ?

L’école est ouverte du lundi à 8h au vendredi à 18h30 et le mercredi de 8h à 11h30. Ces horaires sont susceptibles d’évoluer et d’être plus étendus en fonction des demandes des familles.

Un service de « garderie » entre 16h30 à 18H30 sera mis en place dès la première année. Il ne s’agira pas d’une garderie classique puisque les élèves bénéficieront du même environnement de qualité qu’ils restent jusqu’à 16H30 ou 18H30 avec la possibilité de s’isoler, de jouer mais également d’utiliser le matériel pédagogique..

La différence d’âge entre les enfants ne risque-t-elle pas d’être problématique ?

Bien au contraire ! Souvent les parents sont heureux de voir que leur enfant est dans une classe avec des plus grands, mais beaucoup moins lorsqu’il est avec des plus petits, sentiment légitime : on a tendance à penser qu’un enfant qui se trouve avec des plus petits que lui ne va pas progresser, qu’il va être tiré vers le bas. Cependant, ce n’est pas le cas, de même que l’aîné d’une famille nombreuse est loin d’être tiré vers le bas par ses jeunes frères et soeurs (les statistiques montrent que ces aînés réussissent mieux). Les classes multi-âges permettent aux plus âgés de réaliser ce qu’ils apprennent, notamment en montrant aux plus jeunes : expliquer ou montrer permet de se rendre compte de nos compétences et de leurs limites et incite à les améliorer. Ils   acquièrent  une autonomie plus grande et il est possible de leur confier des responsabilités. Quant aux plus jeunes, ils sont amenés à découvrir le sens de certains apprentissages,  par exemple un enfant qui voit un autre plus âgé lire aura davantage envie d’apprendre à lire, ils bénéficient de davantage d’attention de leur part des éducateurs et enseignants que si ces derniers n’avaient que des enfants de 2 à 3 ans puisque les autres élèves sont plus autonomes.
Des études réalisées sur les classes multi-âges montrent des résultats supérieurs à la moyenne en français et en mathématiques et plus il y a d’âges différents, plus les résultats sont élevés. Enfin, une classe de ce type permet une ambiance plus paisible qu’une classe classique : les élèves coopèrent et s’entraident davantage, il y a moins de comparaison entre les enfants qui avancent à leur rythme. Un nouvel article sur ce thème est disponible ici

Mon enfant pourra-t-il réintégrer facilement l’école traditionnelle ?

Tout changement d’école peut être difficile, même lorsqu’il s’agit d’un changement d’une école traditionnelle vers une autre école traditionnelle, à la fois sur le plan affectif et concernant les apprentissages ou les méthodes.
L’un des objectifs de Nectarine est de permettre aux enfants d’acquérir une confiance en eux suffisante pour être capables de s’adapter aux changements. Concernant les apprentissages, l’épanouissement de l’enfant est la priorité de Nectarine mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas d’apprentissages, ils sont simplement réalisés d’une manière différente, de manière moins artificielle. Cependant nous nous efforcerons de faciliter les conditions de changement. Si votre enfant a plus de six ans et doit changer d’école, il vous sera demandé de prévenir au moins trois mois à l’avance afin de pouvoir lui proposer un programme personnalisé qui lui permettra de rejoindre une école traditionnelle. Si vous le souhaitez, des évaluations pourront être réalisées pour les enfants de plus de cinq ans quelques semaines avant leur départ de l’école. Si votre enfant doit rentrer dans un collège sous contrat, il devra passer un examen d’entrée et nous le préparerons.

Combien il y aura-t-il d’enfants ? Pour combien d’adultes ?

L’école n’aura pas plus de 20 élèves avec deux adultes à temps plein et plusieurs à temps partiel. Par la suite, selon la demande, nous pourrons envisager d’ouvrir une deuxième école sur le même modèle familial mais nous ne souhaitons pas une école sur un même lieu avec plusieurs dizaines d’enfants, notre souhait est que chaque structure reste à la taille d’une grande famille étendue.

Je n’ai jamais confié mon enfant, je crains que son entrée à l’école soit difficile, y a -t-il une période d’adaptation ?

Oui, une période d’adaptation est proposée, sa durée et son organisation ne sont pas pré-définies, elle est discutée avec la famille et l’équipe éducative en fonction de l’âge et des réactions de l’enfant ainsi que des disponibilités des parents. Une formule « découverte » est également proposée, permettant une adaptation plus longue. Par ailleurs, un enfant peut-être inscrit à tout moment de l’année (dans la limite des places disponibles) et bénéficiera d’une période d’adaptation comme les enfants inscrits en septembre.

Mon enfant est différent (précoce, troubles du comportement, handicap), cette école pourrait-elle lui convenir ?

L’école est ouverte à tous les enfants ; l’effectif réduit, le respect du rythme de l’enfant et de son individualité favorisent l’intégration d’enfants différents. Cependant, l’équipe n’est pas formée à tous types d’handicap et ne peut accueillir qu’un nombre limité d’enfants présentant certains troubles, n’hésitez donc pas à nous contacter pour prendre rendez-vous.

Qu’entendez-vous par bienveillance ?

Etre bienveillant avec un enfant, c’est tout d’abord connaitre le fonctionnement de son cerveau et ses capacités : en effet, un enfant n’est pas un adulte miniature, il n’appréhende pas le monde de la même manière et notamment le langage. Par exemple, avant deux ans, un enfant ne comprend pas la négation.   Etre bienveillant, c’est pratiquer l’écoute active et la communication non-violente, c’est savoir lâcher-prise sur certains aspects tout en   posant des règles claires. Les punitions, mises au coin, menaces et chantage ou toute forme de violence verbale sont bannies de l’école.

Vous parlez des nouvelles technologies, mon enfant peut-il passer toute la journée sur une tablette dans votre école  ?

Non, du matériel informatique sera présent dans la classe mais il devra être utilisé avec discernement. Etant donné le nombre limité de tablettes (une a priori) un même enfant ne peut y passer plus d’un temps défini dans la semaine. Par ailleurs, le contenu sera lié aux projets de l’enfant.

Les élèves vont-ils faire du sport  ?

Il sera proposé aux élèves beaucoup de jeux d’extérieur et ils auront la possibilité d’être dehors et de se dépenser davantage que les enfants des écoles publiques classiques. Il n’y aura pas de séance obligatoire d’athlétisme ou de gymnastique, cependant nous aimerions faire découvrir différents sports. Si un nombre suffisant d’enfants souhaite en essayer un, nous ferons notre possible pour organiser des séances.

Comment un enfant peut-il apprendre l’histoire si vous ne faites pas de leçon  ?

Nous sommes très attentifs aux questionnements des enfants et à leur intérêt. Un enfant peut être passionné par les chevaliers, c’est l’occasion de parler du Moyen-Age. Une visite au Musée, un fait d’actualité, l’histoire est présente partout. La présence d’une frise dans la classe permet de situer. Des livres (documentaires, romans, bandes dessinées) sont présents également.

Que faites-vous si un autre enfant agresse mon enfant puisque vous ne punissez pas  ?

Tout d’abord nous travaillons en amont pour éviter ce type de comportement pour qu’un enfant trouve une autre façon d’exprimer ses émotions. Ensuite, il s’agit de stopper le geste de l’enfant puis de prendre en compte son âge et la situation pour parvenir à l’accompagner et à lui proposer des outils pour gérer ses émotions.

Si dans cette école, les enfants n’apprennent pas de leçons, comment vont-ils mémoriser les savoirs de base comme l’orthographe et acquérir le goût de l’effort  ?

L’orthographe s’acquiert en écrivant, en corrigeant et en écrivant encore ; à Nectarine, les messages aux parents, pour des projets, dans le cahier de bord ne devront pas comporter d’erreurs, les enfants seront donc amenés à corriger, à rechercher et progressivement à apprendre.
Un enfant qui veut mener à bout un projet apprendre le goût de l’effort. S’il veut que sa cabane soit terminée, il va devoir y passer du temps.

Et si mon enfant ne veut faire que jouer ? Comment apprendra-t-il ?

Un enfant apprend en jouant, un enfant peut apprendre de ses pairs. Un bébé par exemple n’est pas obligé d’apprendre à marcher suivant un emploi du temps en se rendant dans un endroit chaque jour et pourtant il apprend à marcher. Par ailleurs, dans un environnement stimulant, un enfant a envie d’apprendre, il est curieux et veut maitriser ce qui lui est indispensable pour vivre en société notamment la lecture car l’écrit est omniprésent, l’anglais et bien d’autres savoirs.

Le niveau de votre école ne risque-t-il pas d’être très bas si les élèves sont libres de choisir leurs activités ?

Les savoirs ou compétences acquises par les enfants ne seront pas exactement les mêmes que celles des écoles classiques. Cependant, les élèves de Nectarine ne sont pas limités par un programme, ils peuvent donc aller plus loin et approfondir. Par exemple, un élève qui s’intéresse à l’histoire pourra apprendre davantage que le programme. Afin de mettre en place leurs projets, les enfants seront incités à écrire sans erreurs, à calculer, à s’exprimer à l’oral, à utiliser l’informatique,… En anglais, la présence d’un enseignant anglophone à temps plein favorisera l’apprentissage de la langue.
Conformément à la loi, le socle commun de connaissances et de compétences devra être atteint à la fin de la scolarité, ce qui signifie à 16 ans.

 


6 commentaires pour “questions-réponses (FAQ)
  1. supamam dit :

    Bonjour, je découvre avec bonheur votre projet ! Je suis enthousiaste à l’idée que de nouvelles écoles puissent s’ouvrir à Toulouse quand on voit que la demande de changement est de plus en plus forte. Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans ce beau projet et je ne manquerai pas de suivre votre évolution !

  2. serieys dit :

    Un beau projet en perspective ! Surtout l’idée d’une classe collège : vraiment super car le besoin est tellement grand! Que de réussite dans ce chemin !!!!
    cdlt
    sandrine serieys

  3. Jeanne Duchesne dit :

    Bonjour!
    je viens de découvrir avec enthousiasme votre site et le projet éducatif de votre école!
    Ma famille est originaire de Toulouse mais est expatriée depuis 5 ans aux États-Unis. Mes enfants sont scolarisés dans une école américaine… nous envisageons notre retour en France l’année prochaine (rentrée 2017) avec pas mal d’angoisse en particulier concernant la réintégration de nos enfants dans le système éducatif français! Nous avons une fille de 13 ans qui rentrerait en 3ème, deux garçons de 10 et 8 ans, qui seront respectivement en 6ème et CM1 et une fille de 6 ans qui rentrerait en CE1… (plus un bébé de 5 mois, pas encore concernée par le système educatif!! 😉 ) Mes enfants se sont parfaitement adaptés au système américain mais auront clairement des lacunes en particulier en français (lecture/ecriture) par rapport au cursus traditionnel…
    Je suis moi même enseignante, et très ouverte à la pédagogie positive, ayant découvert récemment les travaux de Céline Alvarez sur les lois naturelles de l’enfant ! Il me semble donc que votre projet éducatif serait une réponse particulièrement adaptée à notre situation particulière et suis enthousiasmée à plus d’un titre par l’école Nectarine !
    Pourriez vous me donner plus d’informations sur l’inscription éventuelle de mes enfants pour la rentrée prochaine (y a t il une longue liste d’attente, un tarif régressif pour l’inscription des mes 4 enfants etc…)
    Merci pour votre réponse, il me tarde d’en savoir plus!!

  4. Marie-Christine Pecoraro dit :

    Bonjour,
    Je suis très intéressée par votre école sachant que mon fils ne se plait pas du tout dans l’enseignement ordinaire.
    Il est en 5eme et s’ennuie beaucoup, mais par rapport aux tarifs, je voudrai savoir si en tant que boursier, il continuera à en bénéficier?
    merci!

    • Adélaïde Gauvain dit :

      Bonjour,
      Notre site Internet a eu un bug et je n’ai pas eu votre commentaire, non il n’existe pas de systèmes de bourses malheureusement. Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous à notre newsletter

Catégories