Qui sommes-nous ?

Adélaide CV2Adélaïde, la fondatrice du projet 

L’éducation a toujours été un domaine pour lequel je me suis sentie particulièrement concernée. Tout au long de ma scolarité, malgré un profil « meilleure élève de la classe » j’ai vu le système scolaire comme un système qui n’était pas ou plus adapté.

Il y a environ six ans, je me suis dit qu’un jour, je créerai une école sans avoir alors clairement défini à quel moment, selon quelles modalités,… Au cours des années, cette ambition diffuse s’est affinée, je me suis investie dans le secteur éducatif et j’ai réalisé des formations. Puis, j’ai complètement orienté ma carrière professionnelle en fonction de ce projet.

Diplômée d’un Master of Business Consulting en apprentissage à l’université Paris-Dauphine, master où j’ai appris la stratégie d’entreprise, la gestion de projet et l’e-management, j’ai d’abord commencé à travailler dans la communication et les ressources humaines puis en tant que consultante en gestion de projet en systèmes d’information et dans le développement durable dans une start-up internationale.

En parallèle, j’ai été bénévole dans diverses associations pour aider les enfants en difficulté et les jeunes à s’orienter et enseignante à domicile.Mais j’avais l’impression de mettre des pansements plutôt que d’être réellement utile.

J’ai alors participé régulièrement à des formations : formations à la création d’école, formations Living School de savoir être et éducation, formation Faber & Mazlish à la communication bienveillante.

Puis j’ai souhaité acquérir une expérience de terrain plus importante avant de fonder ma propre école et devenir l’enseignante-éducatrice francophone. J’ai donc quitté mon poste de Community Manager et Responsable de développement. J’ai réalisé d’abord des remplacements en ZEP en région parisienne puis passé le concours de professeur des écoles (48ème/820) et je suis devenue titulaire de l’Education Nationale. Etre alors enseignante dans une classe de 30 enfants de cinq ans pendant une année m’a encore davantage convaincue des limites du système concernant l’épanouissement des enfants.

L’enseignement des langues est également un domaine qui me tenait à cœur. J’ai été bénévole dans un centre de demandeurs d’asile et dans d’autres structures pour aider les étrangers à apprendre le français, et j’ai passé un diplôme de français langue étrangère.

Mère de deux enfants, je découvre avec ma fille ainée (née en 2011) la pratique quotidienne des apprentissages informels. Nous adorons cuisiner, elle veut partager ma passion de l’écriture, et je suis la sienne pour la musique. Nous venons de commencer à apprendre ensemble le jardinage. Elle découvre l’anglais et la géographie sans leçons mais par la présence de notre jeune fille au pair et bien sûr, elle passe beaucoup de temps à jouer seule, avec son frère ou ses amis.

 

FullSizeRender-2Marina, encadrante anglophone

 

Titulaire du PGCE (Postgraduate Certificate of Education), diplôme d’enseignante britannique, j’ai enseigné durant 13 ans, dont 11 en Angleterre. Enseigner -et surtout travailler avec des enfants et adolescents- est une passion pour moi. À mon retour en France, j’ai décidé de faire une petite pause pour travailler en tant qu’animatrice d’ateliers d’éveil à l’anglais ainsi que professeur de cours particuliers. Même si j’ai rencontré des collègues formidables et avec un amour sincère pour leur métier, le système scolaire français a, pour moi, des points faibles: sans grande flexibilité, c’est une sorte de moule où il y a peu d’apprentissage expérimental/ludique et qui ne permet pas de prendre en compte la spécificité de chacun. Le fait d’avoir vécu dans trois pays (l’Angleterre, l’Allemagne et la France) avec des modèles éducatifs différents m’a donné un regard plus critique sur notre façon de fonctionner en France.
J’ai rencontré Adélaïde à mon retour d’Allemagne mi-janvier 2016 et son projet m’a immédiatement fascinée. Ouvrir une école comme Nectarine est à la fois innovant, audacieux, risqué et exaltant. Lorsqu’elle m’a ensuite proposé d’embarquer dans l’aventure Nectarine, j’ai dit « OUI » sans hésiter.
Mon immersion dans la culture britannique pendant douze ans m’a permis, entre autres, de devenir bilingue et de pouvoir parler 100% anglais à mes enfants (6 et 2 ans). Je parlerai donc anglais à Nectarine et proposerai des activités ludiques (histoires, comptines, chansons, jeux divers, ateliers artistiques et manuels). J’inviterai les enfants à communiquer comme ils le peuvent en anglais, tout en étant attentive à ce qu’ils souhaitent.


Annerieke, volontaire bilingue

Je viens des Pprofiel foto1ays-Bas, j’ai 25 ans, je suis diplômée d’un master de psychologie et bilingue anglais/néérlandais. Je serai volontaire de 8h à 14h tous les jours et je parlerai en anglais aux enfants

Durant mes études, j’ai travaillé auprès d’enfants et d’adultes qui souffraient d’handicaps et ce fut une expérience particulièrement gratifiante. J’ai également travaillé dans le recrutement.

J’aime tous les types de sports et j’ai joué au tennis de façon professionnelle quand j’étais plus jeune. Aider et rencontrer de nouvelles personnes me passionne.

Je ferai de mon mieux pour répondre aux besoins des enfants et j’attends avec impatience la rentrée !

Léa, volontaire en service civique 

img_20161024_153139

Léa nous a rejoint le 15 octobre pour un service civique de huit mois, elle travaillera 24 heures dans l’école.

Elle vient du lycée  expérimental de Saint-Nazaire, lycée géré par les élèves, elle a donc participé pendant trois ans à la gestion de l’établissement, de l’intendance au secrétariat.

Elle a voyagé en Afrique et en Asie, elle pratique le cirque,  la musique et adore jouer avec les enfants.

 

_20160912_181404

Sophie Provin, encadrante périscolaire

Sophie est responsable des enfants de 16h30 à 18h30. Douce et bienveillante, elle a travaillé en crèche les deux dernières années et précédemment dans le périscolaire avec des plus âgés et en tant qu’assistante d’éducation. Titulaire d’un CAP petite enfance, elle a 29 ans et dans une vie précédente travaillait dans la vente et la gestion administrative.

Elle aime les livres, la couture, la randonnée, le cinéma et bien sur passer du temps avec les enfants.


8 commentaires pour “Qui sommes-nous ?
  1. sevrain dit :

    Bonjour, je trouve cela extraordinaire ! Nous seront éventuellement intéressé par votre école, avez vous déjà une idée de votre tarif? J’aimerai aussi beaucoup en savoir plus sur votre projet.
    Merci
    Audrey Sevrain

    • Adélaïde Gauvain dit :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre intérêt ! Si vous le souhaitez, nous pouvons nous rencontrer pour en discuter. Sinon, le projet éducatif sera bientôt en ligne et des réunions d’information auront lieu à partir d’octobre. Pour le tarif, il n’est pas encore fixé mais il sera entre 350 et 400 euros par mois. Cela va dépendre des différentes charges. Merci !

  2. Marie-Charlotte Duchemin dit :

    Bonsoir, votre projrt m’intéresse beaucoup. Notre fille née en 2011 aussi a besoin d’être en structure plus humaine après des tests faits. Nous habitons plaisance, ce serait donc pratique. C’est pour quand ? A quel prix ? Merci

  3. Adélaïde Gauvain dit :

    Bonjour,
    Merci de votre intérêt, l’ouverture est prévue pour septembre 2016. Les tarifs seront de l’ordre de 400 euros par mois. Si vous le souhaitez, une première réunion d’information aura lieu le samedi 3 octobre. Nous pouvons également nous rencontrer pour un rendez-vous individuel quand vous êtes disponible.
    Bonne journée

  4. touya cendrine dit :

    Bonjour,
    Je suis intéressée par votre projet mais ma fille n’a que 6mois donc ce n’est pas pour tout de suite.
    Est il tout de même possible de participer à la réunion d’information du 03 octobre? Où et à quelle heure aura lieu cette réunion?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse
    Cendrine

    • Adélaïde Gauvain dit :

      Bonjour,
      Je vous remercie de votre intérêt ! Oui il est tout à fait possible de venir à la réunion. Elle aura lieu à Tournefeuille, au 17 rue Bertrand Panouse (dans la salle où ont lieu les ateliers)
      Cordialement,
      Adélaïde Gauvain

  5. Nadia dit :

    Bonjour,votre méthode se rapproche t elle de celle de Montessori ?
    Ma fille de 10 ans pourrait elle intégrer une école comme la votre même si elle a toujours été scolaire dans le public?

    • Adélaïde Gauvain dit :

      Bonsoir,
      Notre philosophie est plus proche de celle de Maria Montessori que celle de l’école classique. Oui votre fille pourrait tout à fait intégrer Nectarine même si elle a été scolarisée dans le public, cela sera a priori le cas d’environ la moitié des élèves. Je vous envoie un email également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous à notre newsletter

Catégories