Archives du site

Projet d’école J-5 mois

Inscriptions

Nous n’avons plus de places pour les enfants de moins de 5 ans (nés avant 2010). Une liste d’attente va être mise en place si des familles se désistent. L’objectif est de former trois groupes de six à sept élèves : un groupe de 2-4 ans (toutes les places sont prises), un groupe de 5-10 ans (il reste 2 places) et un groupe de 11-16 ans afin que de parvenir à une classe équilibrée en termes d’âges et de pouvoir ainsi répondre aux besoins des plus jeunes comme des plus âgés.

Réunions

Une réunion a eu lieu le 2 avril avec les familles pré-inscrites, l’ensemble de l’équipe et l’architecte pour discuter de l’avancée du projet. La prochaine réunion est le 30 avril à 10h pour les familles qui ne connaissent pas encore le projet. Il est également possible de me rencontrer individuellement à un moment qui vous convient. Pour les familles déjà pré-inscrites, une réunion en juin va avoir lieu. Un  lien Doodle va être envoyé pour choisir la date ensemble.

Communication

Il reste 12 jours avant la fin de la campagne de financement participatif, nous avons besoin de vous tous.

La campagne a déjà 63 contributeurs (ce qui est tout de même fort positif pour une petite école comme la nôtre) mais il reste encore 30% du montant à atteindre. 

Un article est sorti dans la Dépêche samedi dernier. Même s’il n’est pas exhaustif, il permet de mieux faire connaitre le projet. France Bleu souhaiterait également réaliser un sujet sur le projet après les vacances scolaires.

Nous travaillons sur une communication ciblée et des partenaires afin d’attirer des élèves de 11 à 18 ans puisque le groupe des plus jeunes est complet. Deux ateliers d’écriture bilingues sont organisés pour cette tranche d’âge (27 avril & 18 mai)

Local

La déclaration d’ouverture a été envoyée à la mairie avec les plans du local, qui enverra un récépissé pour la préfecture, le tribunal et le rectorat.  Il s’agit d’une déclaration et non d’une autorisation donc seuls les critères d’hygiène et de sécurité sont examinés. Concernant le permis de construire, le service de l’urbanisme de Tournefeuille a déclaré qu’il ne manquait plus que le retour de la commission d’accessibilité handicapé qui a jusqu’au 10 mai pour se prononcer : cette commission a trop de dossiers à traiter mais en cas d’absence de réponse, notre dossier sera considéré comme validé. Dès le permis obtenu, nous commandons les conteneurs pour les poser en juillet au plus tard et faire les travaux restants en août. En ce moment, l’architecte travaille à faire baisser l’ensemble des devis.

Recrutement

En plus de Diana Greer, nous aurons une stagiaire deux jours par semaine (également maman d’un élève) et un volontaire anglophone quinze heures par semaine. L’effectif sera donc de trois adultes pour 18 élèves maximum. De nombreux parents ont proposé des interventions dans différents domaines (espagnol, danse, théâtre, informatique) et des professionnels ont aussi proposé d’intervenir bénévolement (brain gym, jeux scientifiques,..)

Autres informations

Le calendrier scolaire est en ligne. L’école sera ouverte six jours de plus que l’Education Nationale. Nous préparons les dossiers de déclaration d’ouverture pour le rectorat. Le règlement a été mis à jour suite à la réunion du 2 avril. Je travaille également sur le socle commun de compétences et l’organisation de la rentrée par exemple sur des outils de gestion des conflits. Enfin, nous continuons à chercher du mobilier et matériel




Comment et pourquoi Nectarine accueillera des collégiens et lycéens dès la rentrée 2016

Au début, Nectarine devait être une école 3-11 ans puis ouvrir ensuite aux 11-18 ans. Finalement, Nectarine sera directement une école 2-18 ans. J’aimerais vous expliquer les raisons de ce choix.

Tout d’abord, ce choix n’est pas une stratégie pour remplir l’école car il est plus facile de remplir avec un projet plus conventionnel (donc une classe 2- 4 ans ou une classe 11-14 ans par exemple)

Il est le résultat de plusieurs réflexions, d’observations et de rencontres.

1- Le multi-âges est vraiment important pour nous, comme vous pouvez le lire dans cet article et il est le gage d’une meilleure attention envers chacun. Les plans du bâtiment ont été conçus dans cette perspective, avec des pièces bien séparées pour que les plus âgés puissent s’isoler (pour lire ou faire un projet qui nécessite de la concentration) et que les plus jeunes puissent se reposer sans que les plus grands doivent cesser leurs activités.

2- De nombreuses familles d’enfants de plus de huit ans s’inquiètent de l’entrée en sixième donc seuls les parents d’enfants de maternelle sont sereins et je trouve dommage que les réticences soient dues à cet aspect.exploring-the-river-life-1361322

3- Administrativement, pour ouvrir aux élèves du secondaire, un directeur spécifique est nécessaire. Celui-ci ou celle-ci doit soit avoir été surveillant dans un établissement secondaire pendant cinq ans soit professeur dans un établissement secondaire pendant également cinq ans. Je suis professeur des écoles, et même si avec une maitrise de philosophie, je pourrais tout à fait enseigner la philosophie à des terminales, je ne corresponds pas aux critères administratifs. Quant à Diana, étant anglaise, même si en ce moment, elle enseigne à des étudiants d’université, elle ne correspond pas non plus. J’ai alors rencontré Camille, très enthousiasmée par le projet et qui a été professeur pendant cinq ans : elle sera donc à titre bénévole la directrice du secondaire. Merci à elle !

Nous allons donc limiter le nombre d’enfants de primaire afin de créer un groupe d’une dizaine d’adolescents : plusieurs inscriptions sont en cours. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacterNous avons créé une page intitulée « collège » bien que tous les âges soient mélangés pour une meilleure visibilité mais nous n’avons pas encore mis à jour tout le site.

 

 




Projet d’école : point mensuel J-6 mois

Communication

Cette fin de mois de mars est marquée par une importante communication donc nous allons commencer par ce point :

  • Notre campagne de financement participatif sur Ulule a très bien démarré samedi dernier avec 24% du montant atteint en 5 jours et 26 contributeurs mais reste un vrai challenge. Merci à tous ceux qui ont déjà contribué et partagé l’information auprès de vos contacts, merci de continuer à diffuser l’information auprès de tous vos contacts et de soutenir le projet : même un tout petit montant nous aidera !
  • Notre visibilité sur Internet a beaucoup augmenté : la vidéo sur la page Facebook a été vue plus de 7000 fois ! 
  • Une journaliste de la Dépêche publiera un article prochainement ;10398901_10156705521990501_2021638935001266657_n-2
  • Nous serons présents à la foire anglaise le dimanche 22 Mai de 10h à 16h à l’espace Job de Blagnac.

Inscriptions

  • Il ne reste plus que 2 places disponibles pour des enfants faisant la sieste.
  • Afin de favoriser le multi-âges, les demandes pour des élèves de 7 à 18 ans seront prioritaires.
  • Le dossier d’inscription complet est disponible en ligne, il sera envoyé aux familles pré-inscrites afin qu’elles le remplissent pour fin juillet ;
  • Les prochaines réunions ont lieu le samedi 2 avril pour les familles pré-inscrites ou connaissant déjà le projet et le samedi 30 avril à 10h pour les nouvelles familles. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Local

C’est long d’attendre ce permis de construire…La demande continue de faire le tour des administrations, les architectes des bâtiments de France ont donné leur accord, le temps de délai concernant l’accessibilité Handicapé est écoulé et Toulouse Métropole (cycle de l’eau) a traité le dossier. Concernant le chantier avec les conteneurs, l’architecte l’estime à trois mois.  Ce dernier travaille en amont avec différentes entreprises pour établir des devis. Nous sommes toujours dans les temps pour la rentrée !

Voici également le plan du bâtiment.

Recrutement

Camille assurera la direction du secondaire (une petite présentation est à venir), elle viendra bénévolement quelques heures par semaine.

Le recrutement de l’encadrante périscolaire est en cours. Nous avons deux personnes intéressées dont une maman qui a inscrit sa fille à l’école. Nous allons faire le point le 2 avril sur le nombre de demandes en périscolaire. Nous avons également des demandes d’interventions bénévoles de la part de plusieurs personnes (dont deux hommes :-)) dans divers domaines.

Nous cherchons toujours des bénévoles anglophones dès maintenant pour la communication (Site Internet, participation à des évènements,..) et pour l’année prochaine mais aussi des bénévoles dans d’autres domaines (tout particulièrement scientifiques et techniques)

 

 

 




Mais tous ces âges mélangés, comment allez-vous faire ? Vous n’avez pas peur que… ?

Depuis le début du projet, presque toutes les familles que je rencontre s’inquiètent du mélange des âges dans cette école.

« Ce n’est pas rassurant du tout ! Avec tout ce harcèlement scolaire de nos jours… » « Comment les plus âgés peuvent-ils s’épanouir et apprendre avec des petits ? » N’est-ce pas dangereux pour les plus petits d’être avec des plus âgés qui peuvent être violents ? Comment allez-vous pouvoir vous occuper des plus petits ? Comment allez-vous pouvoir assurer les apprentissages des plus âgés ?  Auront-ils assez de copains de leur âge ? Et le brevet ? Et le bac ? »

Si vous avez d’autres questions que je n’ai pas recensées, n’hésitez pas à les ajouter en commentaire !

Mon conjoint me dit que j’ai tendance à prêcher les convertis (bien que cette école soit totalement laïque !) Je vais essayer dans cet article de ne pas le faire, mais je serai ravie d’avoir des retours de personnes qui ne sont pas du tout convaincues.

D’abord quelques questions à mon tour ! Pensez-vous qu’une maitresse dans une classe avec trente enfants du même âge, disons 3 ans, parfois sans ATSEM (personne qui aide pour les plus jeunes) puisse réellement accorder à chacun suffisamment d’attention ? Pensez-vous qu’un adolescent de quinze ans va davantage frapper un enfant de trois ans qu’un autre enfant de trois ans ? Pensez-vous qu’une cour de récréation bondée avec plusieurs centaines d’élèves en même temps et du même âge soit un havre de paix ? N’avez-vous que des amis de votre âge ? Pensez-vous que c’est le fait de n’être qu’avec des adolescents du même âge qui va favoriser leurs apprentissages ?

Je vous laisse réfléchir un peu…

Et maintenant, je vais essayer de répondre à toutes les questions soulevées par les familles.

photo frère soeur

1- C’est en observant des plus âgés et pas seulement des adultes, mais des enfants ou adolescents juste un peu plus âgés, (la théorie de la zone proximale de développement) que le sens des apprentissages se fait, que l’envie et la curiosité naissent. C’est en expliquant à des plus jeunes qu’on apprend également.

2-Nous souhaitons prodiguer un environnement secure, où chacun se sent bien et donc avancer ensemble pour davantage de coopération, cela signifie qu’il ne sera pas acceptable que des élèves harcèlent ou tapent d’autres élèves quel que soit leur âge. Cela ne signifie pas que la classe sera exempte de conflits mais notre priorité sera de travailler ensemble à gérer ces conflits, vers davantage d’empathie et de respect des besoins de chacun.

3-Les enfants du même âge ont souvent les mêmes besoins, ainsi un adulte éprouve davantage de difficultés à être disponible pour des enfants du même âge. Par exemple, si j’ai dix enfants de trois ans qui ont besoin d’aide pour éplucher leur orange, je pourrais bien sûr les aider chacun à leur tour, mais je serais plus disponible s’il y a aussi des enfants plus âgés qui savent le faire seuls, qui le montrent aux plus jeunes ou les aident également. Inversement, pendant que les plus jeunes font la sieste ou jouent avec du sable dehors sous la surveillance d’un adulte, je serais plus disponible pour travailler avec des adolescents sur un projet de robotique, un projet de stage en entreprise ou même la préparation ou le bachotage du brevet ou du bac. Par ailleurs, je ne serai pas la seule référente ou encadrante.

4- En effet, c’est une école où les adultes seront plus nombreux que dans une école classique, avec des parents bénévoles, des retraités et de jeunes adultes (volontaires anglophones, en service civique, …) donc les adolescents pourront eux-même observer des plus âgés.

5- Concernant le manque de copains du même âge, j’ai pu remarquer que les affinités ne se faisaient pas seulement par âge mais suivant la personnalité, ainsi un enfant de quatre ans et un enfant de neuf ans peuvent être très amis ou encore un adolescent de quinze ans et un enfant de neuf ans peuvent partager une même passion.

Par ailleurs, certains enfants et adultes se font des copains de tous âges où qu’ils aillent et d’autres pas du tout, peut importe la taille du groupe, il s’agit encore d’une question de personnalité (et peut-être de confiance en soi ou de relations difficiles avec les autres, deux points que nous souhaitons travailler à Nectarine) Enfin, je comprends que les adolescents souhaitent plus que les enfants avoir des « potes » de leur âge. L’école sera ouverte aux enfants et adolescents instruits en familles qui viendront à temps partiel, ce qui agrandira le nombre de copains potentiels. Rien n’empêche non plus d’avoir des amis en dehors de l’école. Combien de temps effectif passe-t-on avec ses amis au collège ? Le temps de deux récréations et le temps de la pause déjeuner soit une heure et demi en moyenne. A Nectarine, les adolescents (peut-être une demi-douzaine au début et plus par la suite) pourront mettre en oeuvre des projets donc être réellement ensemble.

Et nous serons toujours ouverts à des demandes d’ouverture, d’échanges, par exemple organiser des clubs avec d’autres adolescents en fin de journée, faire des échanges avec une autre école française ou étrangère où d’autres adolescents seraient accueillis dans l’école.

6- Enfin, concernant les apprentissages, nous avons tous à l’esprit le collège avec plusieurs professeurs et des disciplines cloisonnées, est-ce une nécessité ? Il est possible de faire des mathématiques en travaillant sur le budget d’un projet, celui de la classe, faire de la géographie avec des correspondants  (j’adore le site postcrossing où on peut envoyer et recevoir des cartes du monde entier) Quant au brevet, des annales, des explications, des exercices, de la motivation et le tour est joué. Le baccalauréat peut également se préparer ainsi, en bachotant et en ayant un objectif (devenir médecin par exemple, le film « Etre et Devenir » montre comment des enfants qui ne sont jamais allés à l’école sont entrés dans de grandes écoles) et il n’est pas une obligation : être maçon ou chef cuisinier ne nécessite pas de le passer. Pour des disciplines spécifiques, si l’élève en a besoin, un adulte peut aider (par exemple, un bénévole qui a fait des études de physique-chimie, moi avec ma maitrise de philosophie,…) Vous me direz qu’il est de tout de même plus riche de bénéficier d’un professeur qualifié et expérimenté pour chaque discipline mais c’est là que nous changeons totalement de paradigme : nous considérons qu’il est plus riche que chaque adolescent soit responsable et acteur de sa vie et de ses apprentissages et que créer son propre site Internet voire son petit commerce en ligne, une nouvelle recette de cuisine ou lire l’intégralité des oeuvres de Camus sont des expériences qui lui permettront tout autant de trouver sa voie que de préparer le bac.

7- Il n’y aura donc pas de tranche d’âge « sacrifiée », les besoins de chacun seront pris en compte.

 

 

 

 

 




Abonnez-vous à notre newsletter

Catégories