Archives du site

Projet d’école J-2 mois

Agenda

Rentrée

  • Pique-nique de pré-rentrée pour les familles dont les enfants sont pré-inscrits à l’école le dimanche 4 septembre à partir de 11h30, le lieu sera confirmé.
  • Ateliers tous les matins du lundi 5 septembre au vendredi 16 septembre.
  • Rentrée dans les nouveaux bâtiments le lundi 19 septembre (avec ouverture pendant toutes les vacances de la Toussaint sans frais supplémentaires)
  • Les remise des dossiers d’inscription auront lieu les 1er, 2 et 3 septembre. Les familles vont recevoir un email pour choisir un créneau.

Inscriptions ou renseignements

  • Réunion le samedi 27 août 2016 de 10h à 11h30 pour les familles qui souhaiteraient découvrir le projet : il n’est pas trop tard pour une inscription pour l’année 2016-2017 ! Pour y participer, il suffit d’envoyer un email à : contact@ecolenectarine.fr

Formation

  • Formation La graine qui pousse  « Les mots qui font grandir » dans nos locaux sur sept soirées à partir du mardi 20 septembre de 19h30 à 22h30.

Travaux

Les fondations sont terminées, nous avons dû attendre qu’elles soient sèches pour la livraison des conteneurs. Ils sont maintenant sur place ! Dès lundi, les artisans vont commencer à les aménager : étanchéité, serrurier, placo, baies vitrées,….L’entreprise de plomberie et électricité interviendra ensuite (nous sommes chanceux, ils ne prennent pas de vacances en août). Pas de trêve estivale pour que tout soit prêt en septembre !

IMG_0285

En août et tout début septembre, nous monterons également la palissade séparant l’école et ferons des travaux d’aménagement dans le jardin puis à l’intérieur (pose de lino et peinture) : des parents ont proposé leur aide, merci à eux ! Nous enverrons un email avec des précisions.

Si vous voulez donner un coup de main entre mi-août et mi-septembre, n’hésitez pas à nous contacter ! Tout coup de pouce est le bienvenu !

Périscolaire

Les enfants non inscrits à l’école peuvent bénéficier du périscolaire :

  • de 16h30 à 18h30
  • le mercredi après-midi (si suffisamment de demandes à partir de novembre)
  • pendant les vacances scolaires

Le périscolaire sera en anglais. Une fiche de pré-inscription relative aux périscolaire avec les tarifs est disponible ici.

Suite à la demande d’une maman, le CE d’Airbus nous a contacté pour mettre en place une convention qui permettra aux employés d’Airbus de bénéficier de tarifs réduits concernant le périscolaire (prise en charge de 5 euros par journée et 2,50 euros par demi-journée)

Derniers événements

L’inspectrice de la circonscription de Tournefeuille et son conseiller pédagogique sont venus s’entretenir avec moi. La visite a été cordiale, ils reviendront visiter les locaux. Le dossier avait été reçu par le rectorat le 8 juin donc le délai d’un mois pour s’opposer à l’ouverture d’école est largement dépassé. L’école peut ouvrir en toute légalité dès que les travaux sont achevés.

J’ai suivi (Adélaïde) un weekend de formation sur la justice restaurative (ou réparatrice) en milieu scolaire avec Déclic Education (Communication Non Violente), un weekend intense qui m’a donné de nouvelles pistes et outils concernant la gestion des conflits et qui pourront être mis en place à l’école.

Matériel

Une association La Ludo-micile loue des jeux et du matériel éducatif qu’elle apporterait et viendrait chercher tous les mois à l’école. Nous prévoyons d’y adhérer. Cela sera une belle occasion de tester des dizaines de jeux et d’essayer du matériel.

Nous cherchons particulièrement du matériel scientifique (jumelles, microscope, loupes,…) et ce qui figure sur cette liste.

Dons ponctuels ou mensuels

Suite au refus initial de Toulouse Métropole, les travaux nous ont coûté davantage que prévu et nous espérons aussi pouvoir permettre à des familles qui n’ont pas les moyens financiers d’inscrire leur enfant à Nectarine.

Nous avons donc plus que jamais besoin de vous !

Vous pouvez donner sur Hello Asso de façon mensuelle (même 10 euros) ou ponctuelle.

Ce site permet un versement directement à l’association Nectarine sans aucune commission à leur verser.

 




Le bilinguisme ou tout simplement l’ouverture

Si je mets mon enfant dans votre école, deviendra-t-il bilingue ?

Cette question qu’une maman m’a posée au téléphone aujourd’hui m’a donné envie d’expliciter davantage ce qu’est le bilinguisme et les mécanismes d’apprentissage d’une langue. Cela fait depuis longtemps que je pensais écrire un article à ce sujet et cet appel en est l’occasion.

J’ai vu hier un site Internet qui disant : « votre enfant bilingue en jouant dix minutes par jour !  » C’est totalement faux. Il apprendra quelques mots, quelques phrases au mieux mais ne sera pas bilingue.

Je connais une petite fille qui vit en Italie dont la maman est française et ne lui parle que français et qui revient en France chaque été. Cette petite fille n’a pas parlé français avant l’âge de cinq ans mais le comprenait bien. Je connais deux jumelles qui vivent en Angleterre dont le papa est français, qui ont cinq ans et qui ne disent que quelques mots de français et ne le comprennent pas totalement. Leur papa lui-même, qui réside en Angleterre depuis une quinzaine d’années, qui est professeur d’informatique dans un établissement anglais, ne se considère pas bilingue.

fille monde

Vous avez pu remarquer qu’une langue se comprend souvent beaucoup plus facilement qu’elle ne se parle. Un enfant va énormément absorber avant de parler à son tour. Récemment, un jeune m’a parlé de son petit frère qui n’a pas dit un mot avant l’âge de six ans et tout à coup s’est mis à parler de façon tout à fait fluide (sa langue maternelle !) Cet exemple est assez extrême mais illustre très bien le décalage qu’il peut y avoir entre ce que le cerveau absorbe et comprend et le langage.

Les parents intéressés par la philosophie de l’école ne sont souvent pas les mêmes que les parents souhaitant une école bilingue pour leurs enfants. En effet, les parents qui m’appellent car ils recherchent une école privée bilingue souhaitent que leur enfant devienne bilingue et… rentre à Polytechnique (je caricature bien sûr). Nectarine n’est pas une école qui garantit la réussite académique et l’entrée en prépa, mais une autre forme de réussite. Alors pourquoi ai-je souhaité que cette école soit bilingue ?(oui l’école sera bilingue mais les enfants ne le seront pas)

Une école bilingue est une école où deux langues se côtoient. Pour qu’un enfant devienne bilingue, des conditions plus importantes sont nécessaires : soit un changement de pays soit que la langue maternelle ne soit pas celle du pays (mais cela ne suffit pas toujours) Certaines écoles choisissent une immersion pure c’est à dire que le français n’est pas parlé par les enseignants/encadrants dans l’école. Ce n’est pas le choix que nous avons fait. Il me semble important que chaque enfant puisse bénéficier de sécurité affective et de liberté, dimensions qui passent par la possibilité de parler sa langue maternelle, d’écrire et de lire dans la langue qu’il souhaite.

Il est prouvé que le cerveau d’un enfant est extrêmement plastique concernant l’apprentissage d’une langue étrangère jusqu’à 9-11 ans. J’ai vu des enfants arriver en France et maitriser la langue au bout d’une année alors que leurs parents peinaient à dire quelques mots. Cela ne signifie pas qu’ensuite, il n’est plus possible d’apprendre une langue mais simplement que les efforts seront plus importants. Il a été également prouvé que l’apprentissage d’une autre langue rend plus facile l’apprentissage des langues en général (et il semblerait aussi que cela favorise l’apprentissage de la musique, des mathématiques,..Mais nous restons alors dans des considérations très académiques)

Mais pas seulement….Etre au contact d’une autre langue, c’est être au contact d’une autre culture, d’une autre façon de penser, c’est s’ouvrir à d’autres possibles. Possibles langagiers, géographiques, sociaux, et mêmes culinaires !

C’est pouvoir aller à la rencontre d’autres personnes avec qui la communication pourrait être très restreinte. Cette année, des volontaires de différents pays sont venus chez nous pour quelques jours (Corée, Japon, Finlande, Croatie, Estonie, Nouvelle-Zélande,..) Quel enrichissement pour notre famille !

C’est donc cette possibilité d’entendre une autre langue toute la journée (l’encadrante anglophone sera présente à temps plein) de découverte, d’ouverture que nous souhaitons proposer. Et chaque enfant y prendra ce qu’il souhaite et progressera à son rythme.

 

 

 

 




17 centimètres (ou plutôt 12)

Afin de réaliser le projet, nous savions que le plus long serait l’obtention du permis de construire, mais nous ne savions pas que cela allait être si complexe.

Le permis avait été déposé début novembre, nous l’avons obtenu le 25 mai. La mairie soutenait et soutient le projet, nous devions recevoir le dossier vers mars-avril. Pourquoi donc tant de lenteur ?

Après avoir fait le tour d’une demi-douzaine d’administrations, qui souvent réclamaient des pièces supplémentaires, la demande de permis de construire a fini par être refusée par Toulouse Métropole. Raison : les conteneurs dépasseront d’une dizaine de centimètres la toiture voisine des deux côtés. (17 cm qui se sont révélés être plutôt 12 et qui ne dérangent absolument pas le voisin)

L’adjoint au maire responsable de l’urbanisme a donc proposé deux solutions : creuser le sol pour que les conteneurs ne dépassent plus ou attendre que les délais soient dépassés et obtenir un permis de construire tacite. Nous avons choisi la première solution, car un permis tacite n’est pas une bonne chose pour une école. Cette deuxième solution devait être un peu plus coûteuse mais nous permettre d’éviter d’éventuels contentieux.
Nous avons donc démoli, les fondations devaient être réalisées en début de semaine dernière et les conteneurs commandés livrés d’ici deux semaines afin de pouvoir commencer les travaux à l’intérieur.
Cependant, deux jours après la fin de la démolition, l’architecte nous a appris qu’un radier devait être construit. Ce type de fondation coûte entre 6000 et 12000 euros, surcoût qui n’était pas budgeté puisque nous devions garder la dalle existante.

dépassement 17cm
Le même jour, l’entreprise s’occupant de la modification des conteneurs nous a informé que le délai pour créer les différentes ouvertures serait de plus d’un mois et non de quelques jours comme la personne nous l’avait mentionné lorsque nous étions allés les choisir.

Nous avons dû suspendre la commande des conteneurs et les travaux, le temps d’examiner tous les devis et de décider ce qui était fondamental. Par exemple, la porte donnant directement sur le parking pourra être réalisée dans un deuxième temps, l’accès pouvant se faire provisoirement via la rue ; les aménagements intérieurs (toilettes et autres) peuvent être réalisés avec une partie du montant récolté par la campagne de financement participatif, nous achèterons du matériel pédagogique neuf au fur et à mesure. Beaucoup d’écoles ouvrent dans des locaux très modestes, dans une petite maison ou un local prêté. Nous avons déjà la chance d’être sûrs que les locaux ne nous seront pas retirés (comme cela arrive pour des calandretas en ce moment) et l’espoir de les améliorer progressivement.

Malheureusement, ces retards se répercutent sur la date d’ouverture de l’école. En effet, si conteneurs sont livrés courant juillet, les artisans ne travaillant généralement pas ou peu en août,  les derniers travaux devront être réalisés début septembre.

Dès que possible, les familles seront informées de la date précise de la rentrée. En cas de retard de plus de deux semaines, l’école sera ouverte toutes les vacances de la Toussaint.

Nous allons réfléchir également à des propositions d’organisation pour le mois de septembre comme la mise en place d’ateliers tous les matins dans la salle actuelle et de sorties l’après-midi, d’accueillir le plus tôt possible les enfants dont les parents travaillent,…La réunion du 25 juin avec les familles pré-inscrites sera aussi l’occasion de faire le point sur les souhaits et besoins de chacun.




Projet d’école J-5 mois

Inscriptions

Nous n’avons plus de places pour les enfants de moins de 5 ans (nés avant 2010). Une liste d’attente va être mise en place si des familles se désistent. L’objectif est de former trois groupes de six à sept élèves : un groupe de 2-4 ans (toutes les places sont prises), un groupe de 5-10 ans (il reste 2 places) et un groupe de 11-16 ans afin que de parvenir à une classe équilibrée en termes d’âges et de pouvoir ainsi répondre aux besoins des plus jeunes comme des plus âgés.

Réunions

Une réunion a eu lieu le 2 avril avec les familles pré-inscrites, l’ensemble de l’équipe et l’architecte pour discuter de l’avancée du projet. La prochaine réunion est le 30 avril à 10h pour les familles qui ne connaissent pas encore le projet. Il est également possible de me rencontrer individuellement à un moment qui vous convient. Pour les familles déjà pré-inscrites, une réunion en juin va avoir lieu. Un  lien Doodle va être envoyé pour choisir la date ensemble.

Communication

Il reste 12 jours avant la fin de la campagne de financement participatif, nous avons besoin de vous tous.

La campagne a déjà 63 contributeurs (ce qui est tout de même fort positif pour une petite école comme la nôtre) mais il reste encore 30% du montant à atteindre. 

Un article est sorti dans la Dépêche samedi dernier. Même s’il n’est pas exhaustif, il permet de mieux faire connaitre le projet. France Bleu souhaiterait également réaliser un sujet sur le projet après les vacances scolaires.

Nous travaillons sur une communication ciblée et des partenaires afin d’attirer des élèves de 11 à 18 ans puisque le groupe des plus jeunes est complet. Deux ateliers d’écriture bilingues sont organisés pour cette tranche d’âge (27 avril & 18 mai)

Local

La déclaration d’ouverture a été envoyée à la mairie avec les plans du local, qui enverra un récépissé pour la préfecture, le tribunal et le rectorat.  Il s’agit d’une déclaration et non d’une autorisation donc seuls les critères d’hygiène et de sécurité sont examinés. Concernant le permis de construire, le service de l’urbanisme de Tournefeuille a déclaré qu’il ne manquait plus que le retour de la commission d’accessibilité handicapé qui a jusqu’au 10 mai pour se prononcer : cette commission a trop de dossiers à traiter mais en cas d’absence de réponse, notre dossier sera considéré comme validé. Dès le permis obtenu, nous commandons les conteneurs pour les poser en juillet au plus tard et faire les travaux restants en août. En ce moment, l’architecte travaille à faire baisser l’ensemble des devis.

Recrutement

En plus de Diana Greer, nous aurons une stagiaire deux jours par semaine (également maman d’un élève) et un volontaire anglophone quinze heures par semaine. L’effectif sera donc de trois adultes pour 18 élèves maximum. De nombreux parents ont proposé des interventions dans différents domaines (espagnol, danse, théâtre, informatique) et des professionnels ont aussi proposé d’intervenir bénévolement (brain gym, jeux scientifiques,..)

Autres informations

Le calendrier scolaire est en ligne. L’école sera ouverte six jours de plus que l’Education Nationale. Nous préparons les dossiers de déclaration d’ouverture pour le rectorat. Le règlement a été mis à jour suite à la réunion du 2 avril. Je travaille également sur le socle commun de compétences et l’organisation de la rentrée par exemple sur des outils de gestion des conflits. Enfin, nous continuons à chercher du mobilier et matériel




Tout un village pour élever un enfant

Une chose étrange dans notre société actuelle est le cloisonnement entre les âges.

Les bébés vont dans deEnfant-adultes crèches, les personnes âgées en maison de retraite, les enfants dans les écoles. Dans les mariages, les enfants sont gardés par une baby-sitter, les bébés sont priés de ne pas être là.

Les enfants qui n’ont pas leurs grands-parents, oncles et tantes à proximité ont peu de relations avec des adultes hormis leurs parents et la maitresse. Certains enfants ont d’ailleurs intégré ce cloisonnement et à l’adolescence, considèrent que les adultes sont des ennemis. Certains adultes eux-mêmes ne savent pas très bien comment parler aux enfants, à part leur demander maladroitement en quelle classe ils sont, et s’ils travaillent bien à l’école.

Les enfants ne savent pas très bien ce que font les adultes surtout quand ces derniers passent leur temps devant un écran. Les enfants qui passent dix heures par jour avec d’autres enfants du même âge qu’eux ont peu la possibilité d’observer des adultes ou même des plus grands, les adultes ont également peu la possibilité de transmettre.

Tout repose donc sur la maitresse et les parents ; c’est la maitresse qui doit tout transmettre mais les enfants ne la voient qu’écrire au tableau, parler et corriger. Les parents de leur côté essaient mais ont peu de temps.

Voir avant-hier toute ma famille de dix-huit mois à quatre-vingt ans sur la plage construire des châteaux de sable, l’un cherchant des coquillages pour la tour, l’autre construisant une muraille, les voir discuter et rire m’a fait prendre conscience de ce que les enfants apprennent dans ces moments-là.
A Nectarine, je souhaite que des retraités viennent jouer avec les enfants à des jeux de société, s’ils aiment danser, danser avec eux, s’ils aiment bricoler, le faire avec eux, s’ils aiment les Fables de la Fontaine, les lire avec eux. Je souhaite que des enfants et des adultes très différents fassent connaissance, des enfants et des adultes qui parlent différentes langues, de différentes cultures, de différents pays, avec des passions, des vocations ou des occupations très différentes.

Il faut tout un village pour élever un enfant, dit un proverbe africain. Les villages aujourd’hui sont devenus des villes ou n’ont plus d’enfants. Partout, des parents se sentent seuls ; des enfants aussi.

Certains parents ont peur qu’une école comme Nectarine fabriquent des enfants un peu perdus, qui n’auront pas une bonne place dans la société, qui auront vécu dans une bulle. Je suis pourtant persuadée que des enfants qui auront côtoyé des personnes très différentes, et pas seulement des enfants de leur âge, qui auront expérimenté des activités très différentes, qui auront été responsabilisés concernant leurs choix, leurs attitudes et les conséquences sur la vie de l’école sauront s’adapter et trouver les ressources pour devenir indépendants, attentifs et ouverts aux autres, qu’ils choisissent d’être avocats, contremaitres ou fleuristes.




Recherche de matériel (dons ou occasion)

Nous commençons nos recherches de mobilier et de matériel : soit sous forme de dons soit que nous achèterons d’occasion. Voici une liste (non exhaustive) ce dont nous avons besoin. Nous vous invitons à la diffuser et à nous contacter si vous pensez que quelque chose pourrait nous intéresser, qu’il figure ou non dans cette liste. Merci par avance de votre soutien !

Ce qui nous semble prioritaire et qui nous n’avons pas du tout en est en gras. La liste est mise à jour régulièrement

mobilier
2 tables pliantes pour les repas
4 bancs pliants pour les repas
étagères
étagères pour ranger les puzzles en bois
armoire pouvant se fermer à clé
matelas de petite taille pour siestes (neufs ou en très bon état)
bacs de rangements
casiers individuels
rangements chaussures
matériel informatique
ordinateur
imprimante
scanner et/ou photocopieur
appareil photo numérique
Matériel scientifique et technique
outils de mesure
Balance : à plateaux, de cuisine, de Roberval
Boulier
Microscope
Jeux de logique
Calculatrices
Machine à coudre enfant
Boite à outils enfant
Robotique :robots à construire
Meccanos
Corps humain
globes
loupes
jumelles
Lampe-torches
Matériel artistique
Casques pour écouter de la musique (pour enfants)
CDS
Instruments de musique
Chevalet pour peindre
Tabliers
Pinceaux
Théâtre marionnettes
Outils pour modeler, sculpter
Matériel d’extérieur
Outils de jardin/potager
Jeux d’extérieur : draisiennes, trottinettes ballons,…
Matériel de motricité : tapis, tunnels,blocs de mousse
Bac à sable (qui se referme)
cerceaux
Matériel de cirque : diabolo, balles,..
Livres et jeux
Livres en anglais : documentaires, albums..
revues documentaires
meccano
Jeux de construction
Jeux d’imitation : déguisement et cuisinière pour enfants,
Jeux coopératifs
Jeux en anglais
Autres
Petits pichets
Petits bols
assiettes
boites hermétiques (type tupperware)

 




Projet d’école : point mensuel J-11 mois

Voici le deuxième point mensuel  avec les dernières avancées du projet d’école, bonne lecture !

  • Pré-inscriptions
    • Une réunion a eu lieu le 3 octobre avec cinq familles intéressées. Merci à elles de leur venue et de leur intérêt ! Quatre autres familles n’ont pas pu venir. C’est encourageant car le nombre d’inscriptions pour l’ouverture effective de l’école doit être de 10 enfants. Une prochaine réunion aura lieu, si vous souhaitez participer, il suffit d’envoyer un email à : ecolenectarine@gmail.com
    • Lors de cette première réunion, les familles ont souhaité que l’école propose un service de garderie jusqu’à 18H30. Nous avions pensé le mettre en place dans un second temps mais devant ce besoin, nous allons donc proposer ce service. Nous étudions la réglementation ainsi les modalités concernant les tarifs (réduction d’impôts ou autres) pour vous en dire plus.
    • Communication des tarifs (scolarité) : il est établi à 432 euros par mois sur 10 mois avec 150 euros de frais d’inscription. Ce tarif pourra être éventuellement modifié ces prochains mois. Les cinq premières familles qui se lancent dans l’aventure bénéficient de frais d’inscription de 50 euros. Un dossier de pré-inscription vautomnea être mis en ligne et envoyé aux familles intéressées (celles qui ont participé aux réunions puis sur demande)
    • Nous vous rappelons que le projet éducatif est en ligne sur le site, n’hésitez pas à le consulter
  • Travaux :
    • C’est cet aspect qui a pris beaucoup de temps (et un peu de retard !) ce mois-ci.  Nous avons dû changer d’architecte car celui-ci n’était pas assez disponible ni à notre écoute. Nous avons envisagé alors d’autres solutions : location d’un bâtiment modulaire, rénovation de l’existant… Finalement, nous faisons démolir et reconstruire et nous sommes cependant toujours dans les temps pour ouvrir à la rentrée 2016, avec un bâtiment qui sera prêt en juillet.
    • Le local comprendra une salle de classe et une salle de sieste séparée (qui pourra servir à d’autres activités) et des sanitaires. Il fera 65m2 mais pourra être agrandi par la suite grâce à un système de modules. La cour sera un jardin (avec un petit potager par la suite !)



Projet d’école : les dernières avancées

Avant la période creuse du mois d’août, faisons un point rapide sur les dernières informations au sujet du projet d’école.

L’architecte a établi un estimatif du projet avec les différents postes de dépenses. Cette étape a été plus longue que prévu car les fournisseurs ont tardé à établir leur devis. Difficile de rentrer dans notre budget. Nous ferons nous-même les finitions et ce sera sans fioritures. Nos projets écologiques (panneaux photovoltaïques par exemple) ne pourront pas être mis en oeuvre. Cependant, nous ne revoyons pas ce qui est indispensable : la durabilité du bâtiment, le respect des normes et bien sûr le bien-être des enfants.

Cet été, nous commençons à démolir une partie de l’ancien et dès que nous avons un rétro-planning permettant d’affirmer que le bâtiment sera bien prêt pour la rentrée 2016, nous ouvrirons les pré-inscriptions.  Vous pouvez cependant dès maintenant prendre contact avec nous et nous rencontrer pour vous informer.

nectarine tree

Pour cela, des réunions d’information vont commencer à partir de début octobre.
La première aura lieu le samedi 3 octobre à 17H. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez envoyer un email à adelaide.gauvain@gmail.com. Si vous êtes intéressé mais que vous n’êtes pas disponible, je vous remercie d’envoyer également un message précisant vos disponibilités pour fixer d’autres réunions ou pour un rendez-vous individuel.

Un article concernant les ateliers et le planning de la rentrée est en cours de préparation ainsi qu’une newsletter…

Enfin, nous recherchons des anglophones soit pour participer aux ateliers soit pour s’investir dans le projet, dans l’objectif de recruter une éducatrice pour travailler à temps plein pour Nectarine à partir de l’été prochain. En effet, ce recrutement sera extrêmement important pour l’école puisque nous ne serons que 2 (mais pour 18 élèves maximum) donc nous voulons pouvoir travailler avec cette personne au cours de l’année 2015-2016 avant qu’elle soit embauchée en CDI.