Archives du site

L’effort et l’exigence

Est-ce qu’ils feront du basket ?  Et si un élève est paresseux ? Voici deux questions qui m’ont été posées dernièrement, qui méritent une réponse qui pourra intéresser même ceux qui préfèrent le rugby.

Un élève qui souhaite jouer au basket sera encouragé à trouver comment il peut le faire. Il aura peut-être à envoyer un email pour savoir s’il est possible d’utiliser des structures sportives de la ville, à réfléchir à un moyen d’installer un panier de basket dans l’école. Il aura peut-être à demander à d’autres élèves s’ils souhaitent également jouer au basket et l’aider dans son projet. Cela nécessitera d’écrire (sans erreurs), de lire des informations, de calculer des coûts, de communiquer avec les autres, des enfants comme des adultes, de revoir son projet. Il y aura des conséquences à son investissement et aux stratégies qu’il met en place.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les élèves ne seront pas notés et ne devront pas suivre un nombre d’heures quotidiennes de mathématiques mais cela ne signifie pas qu’ils n’auront aucun effort à faire (par ailleurs, les compétences mises en oeuvre à Nectarine relèvent du socle commun, ce que nous expliquerons dans un prochain article)  Nous demanderons aux pré-adolescents et adolescents de mettre en place un ou plusieurs projets que ce soit organiser des tournois d’échecs, installer un poulailler dans l’école ou passer le baccalauréat. Un suivi des activités et apprentissages sera organisé soit sous format papier (journal de bord) soit informatisé. De plus, ils devront participer au ménage, cogérer le budget de la classe, recycler et prendre soin de leur environnement, résoudre les problèmes et conflits ensemble. Un langage correct sera exigé d’autant plus que les plus âgés devront faire attention à leur langage envers les plus jeunes et nous travaillerons avec chacun l’empathie, la politesse, l’apprentissage d’une communication respectueuse. Nous ne tolérerons pas le harcèlement, les moqueries, les victimes ou les bourreaux, phénomènes trop fréquents dans les écoles et collèges en France.

Revenons au basket : un plus jeune qui ne connait pas le basket, comment pourrait-il demander ? se sont interrogés certains parents. Est-ce qu’un enfant de quatre ans a réellement besoin et envie de pratiquer un sport collectif ? Ce n’est pas sûr. Par ailleurs, dans un environnement riche et stimulant, il sera amené, dans un livre, un magazine, lors d’une promenade, ou en discutant avec ses pairs plus âgés, à découvrir l’existence de ce sport. On voit alors que la première question et la deuxième, sur la paresse, qui paraissent n’avoir aucun lien entre elles, se retrouvent liées par la philosophie de l’école : une philosophie de la liberté, qui allie à la fois confiance et exigence.

Nectarine sera donc une école exigeante, qui offre davantage de liberté qu’une école traditionnelle mais davantage de responsabilités aussi.

Et je souhaiterais conclure avec cette citation adaptée de Positive discipline in the classroom (1988) de J. Nelsen  : « Les jeunes ne commenceront à se sentir responsables du bien être des autres et de leur propre bien être que lorsque les adultes commenceront à partager cette responsabilité avec eux » 

 

 

 




Abonnez-vous à notre newsletter

Catégories